Méduse : un feu d'artifice vivant

04 janvier 2018

[Brève]

Si malgré les intempéries vous avez passé le Nouvel An au sec, d’autres l’ont passé dans les fonds marins. Le sous-marin téléguidé Hercule pouvant aller jusqu’à 4 000 mètres en dessous du niveau de l’eau a diffusé la rencontre avec une méduse surprenante.

 


Les Halitrephes maasi découvertes en 1909 sont rarement visibles car elles vivent tapis dans le noir, ici à 1 200 mètres de profondeur dans les îles Revillagigedo. Grâce à leurs tentacules et leurs cloches (composées des canaux radiaux faisant circuler les nutriments), ces méduses réfléchissent la lumière du sous-marin créant un feu d’artifice vivant.
Le E/V Nautilus est le vaisseau d’exploration dédié à la mission Ocean Exploration Trust (2008) par Robert Ballard (le scientifique est reconnu pour ses découvertes de la carcasse du Titanic ou encore le cuirassé Bismarck) et en 2017 les équipes se consacrent à la cartographie en haute mer au large des côtes du Mexique.

Dernièrement, l’Institut Français de recherche pour l’exploration de la mer a mis au point un nouveau submersible allant jusqu’à 6 000 mètres de profondeur et quasiment autonome. De quoi se réjouir d’en apprendre plus les fonds marins qui nous sont encore à 75% inconnus. 

Halitrephes maasi, Nautilus.

Halitrephes maasi, Nautilus.

Halitrephes maasi, Nautilus.

Marie-Benjamine Barbaux

Crédi photo : Core77 

 

EnregistrerEnregistrer